-->
Parler à un représentant
Retour

Ce que vous devriez savoir sur votre rapport Equifax

Qu’est-ce que vous regrettez le plus de ne pas avoir appris à l’école ? Comment établir un budget, comment faire vos propres impôts et/ou ce qui concerne votre dossier et votre cote de crédit ? Bien que les deux premiers éléments soient très importants, concentrons-nous aujourd’hui sur le troisième.


Des termes qui portent à confusion

L’une des premières difficultés avec la littératie financière/de crédit est une mauvaise compréhension des termes associés. On sera tous d’accord pour dire que le dossier de crédit est un document extrêmement important géré par des bureaux de crédit (rattachés à Equifax ou à Trans-Union, à l’échelle nationale) et qui contient des informations sensibles (de crédit, bancaires, civiles, judiciaires, etc.). Qui fournit ces informations aux bureaux de crédit ? Vos créanciers, et sachez qu’ils ont également la possibilité de vous attribuer une cote (pas la cote de crédit globale, mais bien une cote) qui reflète vos caractéristiques de payeur. C’est sur la base de ces cotes et des renseignements contenus dans votre dossier de crédit que votre cote globale est calculée. Le pointage de la cote de crédit va de 300 à 900 points.


Et des points importants souvent mal compris

Vous avez sûrement déjà lu de nombreux articles traitant de la cote de crédit et des meilleurs moyens de la redresser ou de la maintenir. Notre objectif ici est de vous présenter des éléments qui sont généralement moins bien connus du grand public. Par exemple, lorsque vous faites une demande de crédit, vous n’avez pas rien à perdre. Le nombre de refus que vous accumulez est un élément qui pèse lourd dans le calcul de votre cote de crédit. De plus, même si cela semble un peu contradictoire avec le point précédent, ne vous empressez pas d’accepter les offres de rehaussement de crédit que vous proposent des créanciers, même s’ils sont crédibles comme votre banque, par exemple. Le facteur de stabilité (d’emploi, de rémunération, de nombre de lignes de crédit à votre nom et l’ancienneté de celles-ci, etc.) est également scruté à la loupe par les bureaux de crédit. Enfin, et il s’agira certainement d’une surprise pour bon nombre d’entre vous, être un bon payeur est une bonne chose, mais pas la meilleure que vous puissiez faire. En effet, ramenez vos comptes de crédit à 0 tous les mois sans faute n’est pas une approche optimale si durant la période visée, votre solde a dépassé la moitié de votre limite. En règle générale, le solde de votre carte ne devrait pas excéder (ou du moins pas sur de longues périodes, encore moins sur une base régulière) 35% de votre limite.

La liste de toutes les bonnes pratiques en matière de gestion optimale du crédit prendrait des pages et des pages. Beaucoup d’entre elles tombent sous le sens, mais vous devriez rester à l’affût des articles comme le nôtre qui présentent des informations plus rares ! Découvrez-en davantage sur notre financement maison, visiter Style Auto concessionnaire d'occasion a Laval.