Parlez à un représentant
Retour
le devant d'un véhicule usagé gris avec le pneu de gauche vu de proche dans la neige

L’importance des pneus d’hiver

Comme tous les automobilistes de la province, vous savez pertinemment que vous devrez mettre des pneus d’hiver sur votre voiture au plus tard le 15 décembre. Il va sans dire que vous le ferez parce que c’est la loi, mais si ce n’était pas obligatoire, mettriez-vous des pneus d’hiver sur votre voiture ou vous contenteriez-vous de rouler à l’année longue avec des pneus 4 saisons? Lisez ce qui suit pour comprendre pourquoi vous ne devriez jamais hésiter à passer aux pneus d’hiver par temps froid.

Meilleure adhérence + meilleure motricité = plus grande sécurité

Ce point n’est pas vraiment une question d’opinion. Les pneus d’hiver sont littéralement conçus pour permettre une meilleure adhérence à l’asphalte des routes par temps froid, domaine dans lesquels les pneus d’été commencent à montrer des lacunes dès 7 degrés Celsius! Qui dit meilleure adhérence dit également meilleure motricité, et ces éléments conduisent tous deux à l’aspect qui est peut-être le plus important lorsqu’il est question de pneus d’hiver : une distance de freinage sensiblement raccourcie, même sur de la neige. Il s’agit d’une question de sécurité élémentaire, et vous seriez dans le non-sens de rouler en hiver sans pneus appropriés, loi ou pas.

La conception a son importance

Certains d’entre vous liront le paragraphe précédent (qui ne mentionne que des faits bien connus du grand public) et se demanderont si les vertus des pneus d’hiver ne sont pas exagérées. Après tout, un pneu est un pneu, pas vrai? Oui et non. Même si les pneus d’hiver sont pratiquement indissociables de ceux d’été à l’œil nu, la technologie utilisée dans leur conception est très différente. En effet, la concentration de caoutchouc naturel dans les pneus d’hiver est nettement plus élevée que dans les autres types de pneus. Cela leur confère une plus grande souplesse, ce qui explique (partiellement) leur adhérence supérieure à la route par temps froid. Au-delà de la concentration de caoutchouc, l’autre élément à considérer est le mélange de gomme utilisé dans la conception des pneus d’hiver. Celui-ci permet au pneu de mieux s’échauffer à basse température, à l’inverse des pneus d’été qui se durcissent dans des conditions similaires. Toujours sceptiques? Les pneus d’hiver ont en moyenne 10 fois plus de fentes sur leur bande de roulement pour assurer le dégagement rapide des éléments nocifs à la tenue comme la gadoue et l’eau, réduisant ainsi les risques de dérapage.

Un peu de scepticisme est souvent une bonne chose, mais lorsque votre sécurité– voire votre vie – et celle des gens avec qui vous partagez la route est en jeu, acceptez le consensus scientifique. Oubliez-même le 15 décembre et installez vos pneus d’hiver dès que le thermomètre s’aventure plusieurs jours de suite en bas de 10 degrés Celsius.