Parlez à un représentant
Retour

Améliorer votre cote de crédit

Les articles traitant de la meilleure manière d’améliorer votre cote de crédit ne manquent pas, mais leurs auteurs ratent parfois un peu leur cible en négligeant le fait que les personnes auxquelles ils s’adressent ont besoin de recommandations réalistes et applicables à leur situation souvent difficile ! Voici donc quelques conseils pragmatiques que vous pouvez mettre en pratique dès aujourd’hui.


Le ratio d’endettement

Vous savez que vous devez rembourser votre carte de crédit tous les mois, mais ce que vous ignorez peut-être, c’est ce que cela ne suffit pas à maintenir une bonne cote si votre solde dépasse régulièrement le plancher de la moitié de votre limite. Exemple : vous avez une carte de crédit avec une limite de 1500 $ que vous remplissez généralement jusqu’à 1200-1300 $ avant de la remettre à zéro tous les mois. Le fait que le solde de votre carte de crédit dépasse régulièrement le seuil de 80 % de sa limite donne une mauvaise image de vous au bureau de crédit, même si vous êtes un bon payeur !


La rigueur dans tous les paiements

Certes, il est probable que nombre de personnes qui ont une mauvaise cote de crédit traversent une situation financière difficile, mais une bonne proportion d’individus dégradent leur note par manque de rigueur, en « traînant » tout simplement trop avant de payer un compte. Dans la mesure du possible, payez vos factures au moment où vous les recevez, vous ne voulez pas passer pour un emprunteur après lequel il faut tout le temps courir.


Un suivi méthodique

Autre écueil financier pour beaucoup de gens : le manque de suivi des dépenses. On rentre son NIP « vite-vite » pour ci, on tape sa carte par là… Vous n’avez aucune excuse : plus votre budget est limité, plus vous devriez savoir où va votre argent. S’il vous arrive fréquemment d’être « surpris » par le solde d’un de vos comptes de crédit, changez vos habitudes de consommation où le niveau d’attention que vous y portez.


Les yeux grands ouverts

Gardez l’œil sur votre dossier de crédit. Demandez à le consulter de temps à autre auprès d’un bureau de crédit pour vous assurer de l’exactitude des renseignements qui y figurent. Dans le cas contraire, 4 (gratuite) de rectification des informations erronées. Avoir les yeux ouverts signifie aussi avoir la sagesse d’aller chercher l’aide de professionnels (des finances personnelles) si vous sentez que vous êtes en train de déraper.

Gérer ses finances personnelles (et donc sa cote de crédit) n’est pas facile, ce qui ne signifie pas que c’est compliqué : il s’agit de prendre de bonnes habitudes et de les garder pour la vie. Vous en sentez-vous capable?

Si vous avez des questions concernant les options de financement pour vos besoins,telle que la 2e et 3e chance au crédit, n'hésitez pas à nous contacter.

Style Auto